Quelle longue absence par ici. Seulement 5 billets en 2011 avant celui-ci. Non je n’ai pas oublié la course à pied, les montres GPS, les applications iPhone, les runnings… non je n’ai pas oublié. J’ai en revanche perdu toute ma motivation, c’était courant novembre. Maintenant que les beaux jours reviennent il est temps de retravailler la motivation et reprendre les baskets.

Pour cela j’ai opté pour Quantter qui fait partie des outils qui permettent de mesurer ses activités personnelles. Pour nous coureurs, geeks ou pas, ce n’est pas très neuf car nous avons l’habitude des Nike+, RunKeeper et autres applications qui mesurent nos entraînements avec des capteurs ou le GPS. La mesure des entraînements, pouvoir les noter, constater l’évolution des performances, fait partie des facteurs de motivation et de progrès bien avant internet.

C’est aussi la clé du succès de Nike+. En effet, comme l’expliquait Wired, Nike a mis en évidence le chiffre magique : cinq. Ainsi, ils se sont aperçu que si une personne publie quelques courses sur le site, cela relève juste de l’essai. Mais à partir de cinq courses uploadées, le coureur est pris dans l’engrenage et va continuer à courir et mettre en ligne ses courses… pour ne plus jamais arrêter ?

Mesurer sa vie

Le self-tracking n’est pas nouveau en soi. Certains le faisait sur leur petit carnet ou un agenda. Les outils que nous avons désormais facilitent le suivi et donnent un aspect social important : motivation via ses amis, défis pourquoi pas jeux… Surtout il s’étend et sort de ces domaines d’origine comme le sport, la santé ou le suivi du poids. Quantter est donc plus vaste et ne s’arrête pas à la course à pied ni même à l’activité sportive et permet de « mesurer sa vie » pour reprendre l’expression utilisée par Hubert Guillaud dans un article sur Owni.

Vous pouvez donc Quantt-ifier ce que vous voulez dans votre vie personnelle et suivant vos objectifs. Courir plus est un objectif, mais ce peut être aussi de boire plus d’eau, perdre du poids, manger moins de chocolat, plus de fruit, lire plus de livre, écrire un livre, lire le journal plus régulièrement, arrêt de fumer, dormir plus, travailler moins….

Simplicité

Quantter fonctionne avec un système de #hashtags et vous permet donc de compter et suivre n’importe quoi. A vous aussi de choisir l’unité et la notation est très simple. Ce peut être aussi bien #run:5km que #lire:10page, #dormir:6h07… L’inscription à Quantter se fait à avec votre compte Twitter. La mise à jour peut aussi se faire par ce biais en publiant des messages comprenant le #hashtag de votre activité. Vous pouvez aussi mettre à jour par l’interface du site et bientôt avec l’application iPhone Quanttum.

Mais Quantter est aussi capable de reconnaître les messages postés par certaines applications que nous connaissons bien dans le domaine de la course. Il sait ainsi analyser des messages Twitter produits par Nike+ ou RunKeeper et sûrement bientôt d’autres car le service se perfectionne. Il sait aussi analyser les informations fournies par la balance Withings.

Le fait de noter vos résultats n’est pas le seul élément de motivation. Le fait de partager vos efforts publiquement via des tweets comprenant des quantts montre à vos proches que vous faîtes des efforts et ils peuvent vous féliciter en retour. Quantter affiche votre grille d’effets et vous félicite aussi avec des badges que vous gagnez au fur et à mesure.

A noter enfin que vous pouvez voir les profils des personnes que vous connaissez et découvrir leurs propres efforts. Ce côté tout public limite peut être un peu les utilisations. Difficile par exemple de Quantter combien de fois votre chef vous énerve !

Allez plus loin

Vous trouverez mon compte Quantter à cette adresse et je l’utilise avec mon Twitter perso et non celui de Coureurs Geeks. Pour aller plus loin vous pouvez jeter un oeil au Billaut Show sur le Quantified Self avec Emmanuel Gadenne, utilisateur et promoteur de cet outil (voir le tag correspondant sur son blog). The Quantified Self a aussi son blog en anglais, et il y aura aussi un meetup à la cantine en juin sur le sujet. Enfin le Wiki QSParis en Français donne des pistes aussi.

Et ce n’est que le début d’une tendance de fond…